Bulle ou la voie de l'océan
« - Mais je suis ton squelette, et les squelettes n’ont pas d’âme
- Ne crois pas ça. L’hiver a une âme, qui est le squelette de l’été. Les larmes ont une âme, qui sont le squelette de la joie. Les hommes ont une âme, qui n’ est que le squelette de leur enfance. »

Roman de René Fallet, adapté et mis en musique par Agnès et Joseph Doherty.

Bulle est un magnifique coquillage de l’océan indien qui a le pouvoir de parler aux oreilles des hommes, de leur prédire l’avenir ou de leur mentir pour leur être agréable. Elle rêve de découvrir le vaste monde.

Bulle est l’histoire d’une quête, celle d’un coquillage dans la France du XVIIIème siècle, qui cherche l’équivalent du corail de la terre, la beauté, la pureté, un havre de paix… mais Bulle se confronte à l’avarice, la violence, l’hypocrisie jusqu’à ce qu’elle rencontre enfin un jeune garçon sourd qui lui apprendra l’amitié, la générosité pure.

C’est une histoire très touchante sur la mort, la richesse d’une profonde relation, mais aussi sur la musique, celle de la terre, de la mer et surtout celle du cœur…

Mais si Bulle est teintée de mélancolie, le récit est vif, plein de rebondissements et de chansons.

La richesse et la profondeur du propos sont très appréciés par les adultes tandis que les enfants (à partir de 8 ans) se laissent simplement emmener par l’aventure.

La musique a une place fondamentale dans le spectacle. Elle ponctue chaque moment et permet au spectateur de situer l’action, elle colle très précisément au récit, c’est un véritable décor sonore. Elle est composée et interprétée en direct par Joseph Doherty pour clavier (et bruitages), violon, bodhran, clarinette basse et contrebasse.